Confrérie des Shamans :: La Communauté des Coeurs Vaillants
Image Titre
 ZordaniaZordania   PortailPortail   FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésConsulter sa messagerie privée    ConnexionConnexion 

 S’enregistrerS’enregistrer 



Histoire des Shaman by Amina Valentine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Confrérie des Shamans Index du Forum -> Regards sur la Cité -> Le quartier des Arts et Lettres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amina Valentine
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Dim 23 Mar 2008 - 22:24    Sujet du message: Histoire des Shaman by Amina Valentine Répondre en citant

Voici l'espace que je choisirai pour mettre le Rp que je fais pour la description, c'est à dire l'histoire, de l'Alliance, je dirai même de la Confrérie. Il comportera des chapitres, le nombre étant pour le moment indéterminé. Il concerne le début d'un destin particulier, celui de Lancelot, puis après les initiations, et puis les créations des alliances. C'est pourquoi le Rp que je vais rédiger au cours du temps [ j'accepte les remarques bien sûr, mais je demanderai juste de ne pas intervenir dans ce post s'il vous plait ] est général et concerne la Confrérie entière. Ce sera donc, une fois fini, un Rp pour la description des alliances composant cette dernière. Le premier chapitre vient d'être fini ce soir, nous verrons pour la suite.

Chapitre 1: Rencontre avec le Clerc
 

Des bruits dans la pièces et dans le couloir.
Il n’a pas fini de faire ce qu’il a à faire. La chambre sombre cachait quelque chose, il en était sûr. Mais du monde arrivait dans sa direction, et il n’était pas question de se faire prendre sur le fait. Il savait pertinemment que cette pièce renfermait un secret qu’il était préférable de garder. Mais il voulait le savoir, il voulait découvrir ce qu’il se cachait derrière cet endroit. Un dilemme planait au dessus de l’esprit de celui qui enquêtait en ce moment même dans cette mystérieuse pièce.
Une porte s’ouvrit. Il se retourna pour voir l’ennemi auquel il avait à faire face, brandissant son épée. Le don métallique du fourreau tintât comme un écho apeurant. L’homme qui venait de rentrer n’était personne d’autre que celui qui habitait ces lieux. Grande taille, le visage caché  par une capuche de moine, les mains groupées dans les manches de sa tuniques. Un sourire sembla se dessiner quand il intervint :
«  Vous en avez mis du temps, mon, cher Seigneur, rangez cette ridicule trouvaille de métal, et rassurez vous, je n’ai pas l’intention de vous tuer, vous pouvez m’être très utile, vous savez, et puis si j’avais voulu mettre fin à vos jours, je l’aurais fait sans plus attendre. Vous n’avez apparemment pas trouver ce que vous cherchiez, c’est bien dommage ma foi. J’attendais votre venu, et pour tout vous dire, il fut un temps où je m’impatientais de votre venue. Mais ce n’est que temps révolu puisque vous êtes là, en chair et en os, alors commençons pas le commencement voulez vous. Asseyez vous sur la chaise qui est prévue à cet effet, près de la fenêtre. N’ayez crainte de moi, je vous assure.
_Comment saviez vous que j’étais là? Qui êtes vous pour me parler de la sorte? Que savez-vous de moi? Vous êtes tellement étrange que je ne sais par où commencer dans mes questions…
_Il n’y aura pas de questions à poser, vous êtes à ma merci, alors ne vous interrogez pas trop sur mon cas. Interrogez vous plutôt sur votre survie. Vous ne pourrez rien contre moi, alors tâchez de vous tenir tranquille et d’essayer de m’apprécier. Vous allez voir ce que vous n’avez jamais vu et ce que vous cherchez à voir. Vous allez apprendre ce que vous n’avez jamais soupçonné.  Vous allez sûrement vous demander pourquoi vous, vous l’apprendrez plus tard, ne vous ne faites pas. Aucune inquiétude à avoir, vous saurez tout ce qu’il faut savoir. Quant à ce qu’il faut que vous sachiez, oubliez la moindre partielle de mémoire concernant ce que vous cherchiez. Vous n’avez même pas la moindre idée de ce que je vais vous dévoiler. Avant tout, je tiens à vous avertir, vous ne pouvez pas faire marche arrière. Je vais vous emmener dans un endroit, et je me verrai dans l’obligation de vous tuer si vous tentez de vous échapper. »
Jusqu’à ce que l’homme eut fini de parle, le chercheur était resté bouche bée, yeux étonnés et ouverts, sans pouvoir prononcer la moindre parole. La main, celle qui tenait l’épée, frémissait quelque peu. L’homme qui se présentait devant lui le regardait, ou du moins il sentait qu’il était observé, sous cette capuche des plus mystérieuses L’homme repris alors la parole.
« Je m’attendais à ce genre de réaction, rangez votre épée mon seigneur, ce serait plus sage. Afin de vous rassurer un peu plus, je vais me présenter. Laissez moi me tenir devant vous, moi, Matthieu Grandam, Clerc du rang de Murang le Protecteur. Le dernier mot pourrait vous rassurer je pense, alors faites moi confiance et rangez votre lame. Quand vous serez prêt à me suivre dites le moi, je vous attends ici,, devant vous. J’ai tout mon temps, maintenant que vous êtes venu à moi. »
Il n’en croyait pas ses yeux. On l’attendait, et lui, il n’avais rien vu, n’était au courant de rien. Lui qui avait cherché tant de fois et de temps ici, il n’avait rien trouvé. Matthieu savait tout de lui, et lui ne savait rien de Matthieu…
Il rangea d’abord son épée, comme demandé, et essaya de prendre un air non hébété. Il sorti alors quelques mots pour montrer qu’il n’était pas complètement déstabilisé.
« Et bien, je ne sais que dire…Je ne savais pas que l’on m’attendait de la sorte. Si vous avez quelque chose à me montrer et que je n’étais que le seul à pouvoir l’apprendre, je ne vois pas pourquoi nous attendons…Allons y, plus tôt nous partirons, plus vite ce sera fait.. Je ne sais pas ce qu’il adviendra de ce qu’il va m’arriver, mais je ne peux plus faire marche arrière, et je ne peux pas refuser… Allons y…
_Bien, nous allons à partir de maintenant devoir nous tutoyer, pour plus de pratique, je sais comment tu te nomme, je sais ce que tu as vécu, je sais ce que tu vas vivre, je sais ce que tu vis, et tu ne sais pas pourquoi. Parce que tu le sauras. Sois prêt, et suis moi. »
Le Clerc s’avança alors vers un meuble ancien, poussiéreux à souhait, et prononça une incantation des plus imprononçable par le plus banal des habitants de ce monde. Le meuble trembla alors, et bougea pour laisser place à une porte en pierre. Sans se retourner, le Clerc ouvra la porte et la traversa. L’homme, qui ne voyait pas d’autres alternatives, se mit à suivre Matthieu pour entrer dans un inconnu des plus inquiétants…
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Dim 23 Mar 2008 - 22:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amina Valentine
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Mar 2008 - 21:02    Sujet du message: Histoire des Shaman by Amina Valentine Répondre en citant

Chapitre 2: Révélations


Sans plus attendre, les deux hommes traversèrent la porte faite de pierres. Ils ne prononçaient mot, mais le Clerc savait que l’homme se posait moult questions. La porte débouchait sur un couloir sombre. Les murs étaient faits d’une simple pierre, et des lanternes de flammes y étaient accrochées Pendant la traversée du couloir, nul bruit ne se faisait entendre, seuls les pas des deux individus raisonnaient sur la pierre.
Au bout d’un certain temps, le sol ne fit plus de bruit: un tapis feutré pourpre aux multiples décorations était apparu, mais les murs restaient inchangés. Interpellé, ce fut l’homme qui prit la parole :

«
Pourquoi ce tapis, Clerc? Et puis, où sommes nous ici?
_
Pour la deuxième question, vous le saurez bientôt. Pour ce qui est de la première, c’est simplement parce que nous approchons de ce que vous devez savoir. Dans quelques moments, vous pourrez savoir ce dont il s’agit au bruit que vous entendrez, ou peut être pas, c’est à voir.
_
Comment cela? Quels genres de bruits? Vous m’inquiétez là…
_
Comme depuis le début. Mais je vous le répète, ne vous inquiétez pas, personne ici ne vous veut quelque mal.
_
Que voulez vous dire? Il y a d’autres personnes?
_
En effet. Et il vous attendent tous. Alors ne traînons pas. »

Le Clerc pressa quelque peu le pas, et l’homme fut contraint de faire de même. Dans le doux bruit des pas feutrés, une lueur au fond du couloir se fit apercevoir. Ils s’approchèrent d’une hypothétique sortie, et l’homme ne savait combien de temps il s’était écoulé durant la marche dans ce couloir. La lueur n’était qu’à quelques pas.
Ils y étaient, et l’homme eut du mal à croire ce qu’il voyait. Des hommes similaires au Clerc étaient debout, tous en ligne, face à l’homme, au fond de la pièce dans laquelle ils se trouvaient. La pièce était spacieuse, et le plafond n’était pas visible tellement sa hauteur était impressionnante. L’éclairage se faisait par de grandes urnes où des belles et imposantes flammes réconfortantes y trônaient. Au silence des deux hommes, les différents clercs se mirent à proférer des chants sacrés, les mains dans leurs manches. Au son de ces harmoniques, le Clerc Matthieu sourit et se tourna vers l’homme.

«
Bienvenue dans le grand Conseil de Murang le protecteur. Les personnes que vous pouvez voir devant vous sont des Clercs qui, comme moi-même, ont choisi Murang comme guide. Ne vous en faites pas, personne ne pourrait assaillir cet endroit, même avec les plus grosses armes de siège de ce monde. Voici plusieurs siècles que nous sommes ici, nous et nos familles; La seule communication avec l’extérieur est le passage que nous avons emprunté. Vous allez sûrement vous demander commet nous en sommes arrivés là, et bien tout est dans ce livre. »
Il s’avança vers un autel non loin de lui pour prendre un grimoire. Puis il se retourna et le tendit à l’homme.
«
Voilà celui qui t’a choisi. Ce grimoire contient tout ce que tu dois savoir, et tout ce que tu ne dois pas apprendre. Il est désormais celui qui te guidera, à ton tour, pour que tu puisse nous guider. Il fait partie de ta vie désormais. Bienvenue au sein de Murang le Protecteur…Lancelot. »  
Revenir en haut
Amina Valentine
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Sam 29 Mar 2008 - 19:55    Sujet du message: Histoire des Shaman by Amina Valentine Répondre en citant

Chapitre 3: Tour du propriétaire et Histoire

"Ce grimoire ne devra pas te quitter, il faut que tu en sois conscient."
Lancelot le regardait encore. Il avait été choisi par un grimoire. Aussi loufoque que cela puisse y paraître, il le croyait pourtant, peut être parce qu'il était loin de sa famille à l'heure qu'il est, peut être parce que, courageux, il acceptait son destin, quoiqu'il en fasse. Mais par où commencer? Que demander en premier? Toutes ces questions dans sa tête, comment les trier pour pouvoir en...
"Cessez de vous tracasser Sir, et arrêtez de vous poser des questions. Elles viendront d'elles-même. A commencer par le commencement. Pour débuter je vais vous faire visiter votre humble demeure pour ces prochaines années. Oui, vous l'avez entendu, vous resterez ici pendant les années à venir, et vous ne sortirez qu'à ce moment là. Maintenant, suivez moi, et apprenez à reconnaître les différents endroits où je vais vous emmener, vous aurez besoin de vous y retrouver quand vous serez seuls. Quant au vif du sujet, le grimoire, nous nous en occupons une fois que je vous aurai fait la visite et raconté un peu l'histoire de notre Cercle des protecteurs, car à loin remonte notre arrivée ici. Mais pour l'heure, allons y."
Quelque peu rassuré, Lancelotsuivit le Clerc dans la salle. Il se dirigea vers la rangée des autres adeptes. Le Clerc lui introduit tout d'abord quelques brins d'histoire, en demandant aux différents Clercs d'enlever leurs capuches, la révélation alors se fut. Il n'y avait pas que des homme, ni des femmes, mais aussi des Nains, et des Elfes. Alors Lancelot compris qu'il y aurait beaucoup de monde qui allait lui venir en aide. Il sourit alors que pour la première fois.
"Bien, je vous suivrai quoiqu'il advienne. Si l'apprentissage est long et bien soit, je vous suis, et je ferai en sorte de ne pas vous décevoir. Si Murang m'a choisi, c'est qu'il doit bien y avoir une bonne raison, non? Alors allons y, commençons."
Le Clerc Matthieu sourit à son tour et l'emmena dans la pièce suivante. Ils débouchèrent sur un couloir au tapis de velours pourpre, comme pour le couloir précédent. Mais les murs étaient quant à eux faits de peintures et de représentations de scènes durant la vie de Murang, avant qu'il devienne un mythe. Les différentes fortifications construites étaient imposantes à souhait. Murang était connu à travers le monde grâce à ce qu'il avait batti. Lancelot et le Clerc Matthieu marchaient quand le Clerc commença à lui conter l'histoire de son rang:
"Vois-tu Lancelot, l'ordre de Murang le protecteur existe depuis maintenant bien longtemps. Tu vas me demander sûrement comment l'approche avec le Pasteur s'est faite, tu vas peut être me demander pourquoi nous avons choisi Murang, et c'est fort normal.(là se trouve la salle d'harmonie)Laisse moi te raconter l'histoire. (Tu peux voir là les dortoirs.)
Bien des années avant notre arrivée se tenait ici même laplus grande des fortifications de cette Région. Nulle attaque de siège ne pourrait ébranler les pierres de ses murs. Celui qui l'avait construit se nommait Murang, Grand Roi à la barbe longue et rigide, comme les murs de la forteress. Son sceptre était un grand marteau qui brillait à des milliers de lieues aux alentours.(voici la pièce de réunion commune). Aujourd'hui encore, son âme erre en ces lieux, et sa protection nous honnore. A notre arrivée, nous n'étions qu'un peuple de nomade en quête de quelque abri pour nous protéger d'une tempête. Il ne restait plus que des ruines quand nous sommes arrivés, sûrement l'oeuvre du temps. Le grimoir, quant à lui, était à la même place qu'aujourd'hui, car oui, il y avait les mêmes pièces dans les souterrains. Vous ne le saviez pas, oui nous sommes dans les souterrains. Nous avons donc décidé de nous installer dans les souterrains et nous avons restauré les ruines en surface, mais à plus petite échelle. Pour le moment, c'est tout ce que tu dois savoir. Par la suite, tu en saurais plus. Maintenant que tu as vu les pièces, nous avons commencer l'initiation, revenons-en au grimoir."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:13    Sujet du message: Histoire des Shaman by Amina Valentine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Confrérie des Shamans Index du Forum -> Regards sur la Cité -> Le quartier des Arts et Lettres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com